Comment ne plus faire mourir vos plantes : l’essentiel à savoir !

Comment ne plus faire mourir vos plantes : l’essentiel à savoir !

Comment ne plus faire mourir vos plantes : l’essentiel à savoir !

Nous voudrions dédier cet article à notre Aloé Vera, mort au combat suite à l’attaque imprévisible de boîtes à chaussures tombées du placard, à didi le cactus, décédé par noyade et tous les autres, des conséquences de nos mauvais traitements. Car c’est un sujet grave que l’on traite ici. Nos petites plantes, on les aime, comme des partenaires de vie qui ne nous veulent que du bien (ce qui est assez rare pour être précisé), comme une sorte de petit animal de compagnie, mais en vachement moins chiant.

Car oui, la plante est là, fidèle, toujours au rendez-vous, belle et bien verte, sans jamais venir vous réveiller à 6H du mat parce qu’elle a faim et sans jamais faire pipi sur le tapis. Et ça, il faut avouer que c’est vraiment chouette. Sauf que parfois, on a beau tout leur donner, l’histoire d’amour s’arrête brutalement sans que l’on comprenne pourquoi et des questions existentielles se mettent à nous hanter : Ai-je mis trop d’eau ? A-t-elle manqué de lumière ? Y-a-t-il trop de chauffage chez moi ? Autant de questions qui resteront à jamais sans réponse et source d’un véritable traumatisme.

Pour en finir avec ces deuils prématurés qui fragilisent notre existence, on a décidé de se mobiliser chez Savly et de vous (nous) donner toutes les cartes pour faire vivre vos prochaines promises aussi longtemps qu’elles le méritent. Prêt(e) ? 

Les infos de base :

Bon, qu’on soit claires, il y a des choses à côté desquelles on ne peut pas passer, aussi basiques puissent-elles être. Evidemment, toute plante nécessite de la lumière qu’elle soit naturelle ou artificielle (la lumière). La place privilégiée pour vos petites plantes vertes d’intérieur se situera alors à proximité d’une fenêtre, de préférence orientée à l’est. Dans la mesure du possible, veillez à conserver un apport lumineux constant, en évitant de les placer trop près des fenêtres l’été au risque de brûler le feuillage et en les rapprochant l’hiver, quand la luminosité est plus faible.

Question température, les courants d’air sont à proscrire, risquant de faire subir à vos favorites un choc thermique pouvant être fatal (oui, oui, à ce point). Pour donner à vos plantes toutes les chances de vivre en paix, ne surchauffez pas votre intérieur, plus de 20°C serait nocif.

Pinterest

Et si vous pensiez que ça allait s’arrêter là, détrompez-vous, vous n’êtes pas au bout de vos peines… Car une fois la température réglée, il vous faudra aussi veiller à conserver un taux d’humidité, appelé dans le jargon du jardinier pro qui se la pète grave « hygrométrie », acceptable. Les plantes d’intérieur auraient besoin de 70 à 90% d’humidité… et comme on n’a tous très peu envie que notre intérieur se mue en forêt équatoriale, munissez-vous d’un petit humidificateur que vous pourrez placer à côté d’elles.

Pour l’arrosage, vous n’êtes pas sans savoir que chaque plante à ses propres besoins en eau. Ceci dit, il est quand même conseillé de les placer dans des pots en terre cuite. Ce matériau étant poreux, il mettra plus de temps à sécher et vous permettra d’espacer vos arrosages. Pour bien drainer vos plantes, on vous conseille aussi de disposer quelques billes d’argile dans le fond de votre pot.

Pinterest

Entretenir ses plantes : les petites infos utiles à savoir (et pas trop chiantes à retenir)

Si votre plante manque de lumière, ses tiges s’allongeront considérablement et son feuillage jaunira.

Si votre plante manque d’humidité, son feuillage jaunira avant de tomber.

Vos plantes préféreront manquer d’eau que d’en avoir en excès !

Attendez que la terre soit sèche avant d’arroser à nouveau votre plante.

Si vos plantes manquent d’eau, elles se flétriront. Dans ce cas, baignez le terreau de la plante dans une bassine d’eau.

Un bon terreau et de l’engrais de qualité aideront vos plantes à s’épanouir !

Enlevez la poussière du feuillage de vos plantes, cela les empêche de capter la luminosité !

Focus sur 5 plantes qu’on veut toutes !

Le cactus et autres plantes grasses

Homdecoor

Ce sont des plantes supposées vivre en milieu chaud et sec. Du coup, en toute logique, elles se sentiront à leur aise au soleil et plantées dans une terre légèrement sableuse qui ne retient pas l’eau, elle ne doit surtout pas stagner au niveau des racines ! Contrairement aux idées reçues, l’hiver, il est conseillé de les placer dans une pièce fraîche.

Le Pilea Peperomioides, l’ortie venue de Chine !

Hello Blogzine

Le pilea vient de Chine, plus précisément de la région du Sichuan, la même que celle où l’on cultive le poivre éponyme. Il est idéal pour les moins doué(e)s d’entre nous car il n’est vraiment pas chiant ! Il s’acclimatera aussi bien à la chaleur humide de la cuisine et de la salle de bains qu’à la fraîcheur d’une chambre ou d’un bureau. Question arrosage, même combat, pas d’explication particulière si ce n’est que ses racines ne doivent surtout pas stagner dans l’eau !

Le Monstera Deliciosa

Pinterest

Il doit son nom pour ses feuilles gigantesques et très découpées. Pour amener un petit bout de jungle dans votre intérieur, il vous suffit de lui trouver une petite place très lumineuse mais sans soleil direct ! Le Monstera s’épanouie en grimpant, prévoyez donc un tuteur. Un arrosage hebdomadaire est conseillé.

Aloe Vera

Bakker

Connu pour ses propriétés médicinales, l’Aloe Vera est aussi un joli élément de décoration. Facile d’entretien, vous pourrez même récolter le gel contenu dans ses feuilles. On vous conseillera de le placer devant une fenêtre par laquelle ne traversent pas directement les rayons du soleil.

Pour l’arroser, préférez de l’eau à température ambiante que fraîche. De Mai à Septembre, vous pouvez aussi la sortir à l’extérieur mais comme vous, dès que la température diminue, rentrez-les. Pendant les périodes hivernales, la plante est en repos « végétatif » (comme nous en fait…), il est donc conseillé de diminuer un peu son apport en eau.

Le caféier, la dernière à la mode

entretenir ses plantes

Pinterest

En appartement, il ne supportera pas de lumière vive et nécessitera une humidité constante au niveau de ses racines. En hiver, pas besoin de beaucoup d’arrosage, il faudra néanmoins penser à le nourrir en engrais au printemps.

(Minute cucul) Et surtout… dîtes-leur que vous les aimez !